Le stress

Le rôle d’aidant n’est pas de tout repos ! En mobilisant quotidiennement toutes leurs énergies, les aidants s’exposent à un stress régulier.

Le rôle d’aidant n’est pas de tout repos ! En mobilisant quotidiennement toutes leurs énergies, les aidants s’exposent à un stress régulier. Au fil du temps ce stress peut générer une fatigue émotionnelle et physique qui impacte la santé, la vie quotidienne et la relation à son proche.

Au fait, c’est quoi le stress ?
Le stress est une réaction physique qui prépare le corps à faire face à une situation vécue comme dangereuse. C’est une arme de défense très ancienne et très précieuse car il nous permet de survivre tous les jours ! Ceci dit, tout le monde ne vit pas le stress de la même façon, car chacun de nous donne un sens différent à ce qu’il lui arrive et s’y prend différemment pour y faire face.

Quels impacts ?
Le stress impacte le quotidien de tous ! Fatigue, irascibilité, troubles du sommeil, confusion, difficultés à se concentrer et à faire des choix, etc. sont certains des effets de la permanence du stress. Ces derniers peuvent rendre le quotidien plus complexe, et quand on est aidant tout cela peut se faire ressentir aussi dans la relation à son proche.

Quoi faire ?
Pour garantir un accompagnement dans les meilleures conditions, il faut repartir de soi. Plusieurs possibilités existent pour prendre de la distance par rapport à son quotidien.

Avant tout, il est indispensable de repérer les situations qui rendent anxieux et essayer de mieux prendre la mesure de son engagement.
> Combien de temps je m’investis ?
> Qu’est-ce que je pourrais changer dans cette situation ? Comment ?
> De quoi aurais-je besoin ?
Parfois le stress vient de la difficulté à coordonner les professionnels qui interviennent auprès de son proche ou à l’incertitude liée à la maladie de son proche : il est alors important d’évoquer cette situation avec votre interlocuteur au sein du service ou de l’établissement.
Il peut suffire de prendre de petites pauses quotidiennes en faisant une activité pour défocaliser l’attention de la situation stressante ! Par exemple, pendant l’intervention de professionnels auprès de votre proche ; il est aussi possible de faire appel à des services de répit comme l’accueil de jour, l’accueil temporaire, etc.
Des professionnels sont à disposition pour vous accompagner dans le parcours de soins de votre proche mais aussi du vôtre !
Néanmoins, si vous ressentez certains signes physiques (perte ou prise de poids, maux de tête fréquents, palpitations, crises de panique, désordres digestifs, difficultés de concentration…), n’attendez pas pour en parler à votre médecin et votre pharmacien.

 

Source/Auteur : Partenariat avec l'Association Française des Aidants
Date : 2015
Propriété exclusive de Pharmodel Group
Reproduction interdite